Une nouvelle tendance dans le bâtiment avec la toiture chaude

900
0
Share:
toiture-chaude

Cette expression est sans doute largement inconnue pour de nombreuses personnes et pourtant, elle semble se populariser sur le marché du bâtiment. Elle s’inscrit davantage dans les différentes politiques en matière de performance. Elle se démarque donc de la toiture froide.

La lame d’air est supprimée sur une toiture dite chaude

Dans ce secteur, de nombreux progrès ont été réalisés afin de diminuer l’impact nocif sur l’environnement. Les consommateurs peuvent désormais choisir des matières respectueuses qui sont favorables aux économies d’énergie. Les toitures ont déjà connu une sérieuse évolution avec les différentes isolations, mais une solution beaucoup plus performante et efficace a été sélectionnée. Il s’agit de la toiture chaude. Cette dernière se démarque, car elle ne possède absolument pas de lame d’air entre l’isolant et le support d’étanchéité. De ce fait, la conception est plus rigoureuse.

Un professionnel vous conseillera lors de l’installation de votre toiture

Les experts doivent intégrer un support, un pare-vapeur ainsi qu’un isolant, et même une couche étanche avant d’installer la couverture. Cette dernière concerne généralement des tuiles s’il s’agit d’un immeuble ou d’une maison individuelle, d’autres formats sont tout à fait envisageables. Il est recommandé de se rapprocher d’un expert comme leboncouvreur qui sera en mesure de vous épauler lors de la pose de votre toiture tout en vous conseillant sur la méthode à employer. Cette version dite chaude comporte un avantage certain qui s’articule autour de la ventilation.

Un fonctionnement performant qui demande aussi une isolation attractive

Dans ce cas de figure, la lame d’air ventilée est supprimée, mais les couvreurs doivent la compenser en ajoutant une couche spécifique qui lutte contre l’humidité. Avec cette conception, vous aurez compris que l’isolation ne s’effectue pas à l’intérieur, mais davantage à l’extérieur. Les professionnels sont multiples à la privilégier, car le risque d’une condensation excessive a la particularité d’être mis de côté. Au vu de ce point fort, il n’est pas surprenant de constater l’écartement de la toiture froide, elle sera mise en place lorsqu’il sera impossible d’agir autrement.

Par contre, si les experts ont le choix, ils auront tendance à sélectionner cette version chaude. Cette dernière nécessite tout de même une isolation adaptée afin de supprimer les pertes de chaleur. Avec une solution en adéquation avec la construction, il est envisageable d’améliorer votre confort, car près de 30% des déperditions sont identifiées au niveau de la toiture.

Share:

Leave a reply